VOYAGE, VISITE, LIBRE PARCOURS

 ART 1030 Mozaik Artistik

Parcours d'artistes Schaerbeek 2009

3-4 & 10-11 octobre 2009 de 14 à 18 heures

Quand les carreaux de mosaïque remplacent les pavés

Pourquoi le titre de Art 1030 - MOZAIK ARTISTIK pour ce parcours? La commune de Schaerbeek a demandé à la créatrice Ingrid Schreyers de réaliser des carreaux de mosaïque colorée (chaque pièce est unique), qui remplaceront une dalle ou un pavé du trottoir où réside un artiste. La commune sera ainsi émaillée de cette signalétique originale et permanente, reflet de la diversité artistique et humaine de ses habitants. Une manière inédite de baliser un "itinéraire des arts"...

160 artistes, 90 ateliers, 4 expositions collectives dans des lieux publics

Durant les deux premiers week-ends d'octobre, avec la manifestation Art 1030 - MOZAIK ARTISTIK, Schaerbeek fera à nouveau honneur à sa réputation. En plus d'expositions collectives et de créations dans quatre lieux publics, quelque 160 artistes ouvriront les portes de leur maison ou de leur atelier au public.

Les lieux :

❚ La Maison des Arts, chaussée de Haecht,147

❚ Ecole la Vallée, Grande rue au Bois,78

❚ De Kriekelaar, rue Gallait, 86

❚ Galerie.be, rue Vanderlinden, 65

MOZAIK ARTISTIK, c'est aussi une collaboration de l'échevin de la Culture fr, Georges Verzin avec l'échevin de la Culture fl, Luc Denys, et le centre De Kriekelaar.

Notre appel à plusieurs sociétés Schaerbeekoises pour soutenir cet événement a porté ses fruits : grâce aux sociétés Clabots et Idealogy, le projet a pu se développer de façon optimale.

Info

Tél.: 02 240 34 99 - Le catalogue complet ART 1030 - MOZAIK ARTISTIK est disponible gratuitement sur simple demande et sur le site : http://mozArt.vgc.be

Art 1030 - MOZAIK ARTISTIK

❚ Les samedis et dimanches 3-4 & 10-11/10, 14 > 18 heures

❚ Vernissage: 1/10 : Centre De Kriekelaar, 19 h - performance de l'artiste Joachim Devillé

❚ Fête de clôture le 10/10: Maison des Arts, 19 h- fanfare

❚ Gratuit

 

 

NOCTURES DES MUSEES SCHAERBEEKOIS

Cinq jeudis soirs entre 17 et 22 heures, quatre musées schaerbeekois vous accueillent dans une ambiance conviviale.
Ils vous proposent des visites guidées, un drink ou une animation originale (sur réservation).
Les Nocturnes des Musées bruxellois sont organisées par le Conseil bruxellois des Musées.

 ATELIER GEO DE VLAMYNCK - 8 octobre 2009
Rue de la Constitution 27 
Visites libres : 17.00 > 22.00h - Visites guidées: 18h30 et 20h30
Réservation : 02/215.01.26

MUSEE CLOKARIUM - 1 et 15 octobre 2009
Bd Reyers 163
Visites guidées : 19h05 - 20h05
Réservation : 02/732.08.28

MUSEE SCHAERBEEKOIS DE LA BIERE - 22 octobre et 19 novembre 2009
Avenue Louis Bertrand 33-35
Visites libres 17h00 > 22h00
Visites guidées : 18h00 et 20h00
Réservation : 02/215.01.78
Expo: La BD et la bière

MUSÉE D'ART SPONTANÉ - 8 octobre 2009
Rue de la Constitution 27 
Visites libres :17h00 > 22h00 - Visites guidées F : 18h00 et 20h30h - 17h00 Jeu de l'oie
Réservation : 02/426.84.04

Info : http://www.brusselsmuseum.be/ - 02/244.70.28

Entrée : 2,5 € - 1 € <25 ans

 

 

 JOURNEE DU PATRIMOINE

Les prochaines Journées du Patrimoine en Région de Bruxelles-Capitale se dérouleront les 19 et 20 septembre 2009 et auront pour thème « Venus d'ailleurs ».  

Cette année, le thème des Journées du Patrimoine mettra en valeur l'exotisme (chinoiseries, égyptomanie, japonisme, style mauresque, etc.) et les styles « importés » (styles Louis, Cottage par exemple dans le quartier des Fleurs). Les Journées mettront aussi en lumière les influences étrangères dans notre architecture et dans nos parcs et jardins (jardins à l'anglaise ou à la française). L'accent sera également mis sur les échanges et rencontres, tant au niveau des architectes que des corps de métiers étrangers ou encore sur les concepts importés comme les cités-jardins (Terdelt).

 Schaerbeek à la Suisse, à l'Anglaise ou Byzantine ? Une quinzaine d'animations, en rapport avec le thème et les lieux visités, seront organisées par le service du Patrimoine et diverses associations. Des lieux prestigieux et d'autres plus inédits ouvriront leurs portes. Autour de la place de la Reine, quatre lieux vous accueillent :

  • Découvrez un panorama inouï sur Bruxelles du haut de l'ancienimmeuble RTT, rue des Palais 44, dessiné par l'architecte suisse Michel Polak!
  • L'église St-Jean-et-Nicolas, rue de Brabant75, a été magnifiquement restaurée. Elle recèle des trésors d'inspiration néo-classique.
  • Si vous n'avez jamais visité la Maison des Arts et son jardin, passez la porte cochère du 147 chaussée de Haecht et vous découvrirez une salle à manger rare et une exposition hommage aux carreaux de Delft de la véranda.
  • Puis, en famille, plongez vous dans l'éclectisme byzantin de l'église Royale Ste-Marie, Place de la Reine, en compagnie de Patrimoine à roulette (voir ci contre).

Mais c'est aussi l'occasion de revoir la splendide rotonde du château Walckiers, rue Chaumontel 5,  qui serait une réplique réduite du dôme du Panthéon à Paris et qui aurait servi de modèle pour celle du château du Belvédère à Laeken.

Des promenades autour du parc Josaphat, dans les quartiers Terdelt et des Fleurs, dans le quartier de la Cage aux Ours seront tant d'occasion de découvrir, au fil des façades et des jardins, les marques des influences étrangères multiples qui colorèrent notre urbanisme.

Ancien château Walckiers

rue Chaumontel 5
Uniquement samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 18h - tram 55 (Tilleul) - bus 59 (Chaumontel)

Occupé par l'Institut des Religieuses de la Sainte-Famille, l'ancien domaine Walckiers se compose d'un ensemble de différents bâtiments. Le château, proprement dit, affiche un style classique d'inspiration Louis XVI. Ses façades, couronnées par une imposante corniche, sont rythmées par des pilastres à chapiteaux corinthiens. Il semblerait que la splendide rotonde qu'il préserve serait une réplique réduite du dôme du Panthéon à Paris et qu'elle ait servi de modèle pour celle du château du Belvédère à Laeken, résidence de nos souverains. Érigé à la fin du XVIIIe siècle, le château a été complété par une chapelle en briques rouges de style néo-gothique (non visitable). (CL 13/11/2002)

Visites guidées à 10h, 11h, 12h, 14h, 15h, 16h et 17h.

Avec la collaboration d'Itinéraires. Sur les Sentiers de l'Histoire.

Promenades guidées : Parc Walckiers

Attention : accès uniquement par les promenades guidées 
tram 55 (Tilleul) - bus 59 (Chaumontel)

Il faut remonter au début du XVIIIe siècle pour retracer l'histoire du parc Walckiers qui tire son nom de la famille qui le posséda à partir de 1765. Le domaine, doté d'un élégant château de style classique, possédait des jardins à la française qui furent transformés dans le style romantique anglais. Le relief est modifié et le parc, agrémenté d'étangs, de fabriques, de fausses ruines, d'une grotte, d'une cascade, d'une glacière et d'une orangerie. On aménage même une allée bordée de bustes de personnages célèbres, une sorte d'Élysée qui menait à la grille d'entrée flanquée de deux sphinges. Il s'agirait du premier parc paysager du continent européen. A la fin du XIXe siècle, le domaine est acheté par l'Institut de la Sainte-Famille mais, en 1965, l'État procède à l'expropriation des deux tiers du terrain pour un projet qui n'aboutira jamais. Il y entrepose des remblais, modifiant durablement l'aspect du parc. Aujourd'hui, le parc, géré par Bruxelles Environnement avec la collaboration du milieu associatif, présente un aspect semi-naturel avec ses prairies parsemées de bouquets d'arbres, sa haute futaie, ses vergers, ses mares et sa prairie humide qui indique sa proximité avec le Moeraske, une zone marécageuse protégée. (CL 13/11/2002)

samedi et dimanche à 10h et 14h (durée : 2h). Rendez-vous devant l'École de la Sainte-Famille, rue Chaumontel.

Avec la collaboration de la Commission de l'Environnement de Bruxelles-Est (CEBE).

Cité-jardin Terdelt

rue du Tilleul, avenue Gilisquet, rues Joseph Wauters et Godefroid Guffens

En 1919, les autorités communales font un voyage en Angleterre et reviennent avec le projet de construire une cité-jardin à Schaerbeek qui manque, après guerre, d'habitats bon marché. C'est à la limite d'Evere que le Foyer schaerbeekois inaugure, en 1926, la Cité Terdelt, quelque 300 maisons fortement marquées par le stylecottage anglais. Henri Jacobs fils et Charles Roulet seront les architectes de ce projet. On y découvre des maisonnettes où la brique rouge s'allie aux enduits ou au crépi. Certaines s'ornent de frontons à colombages, de bow-window, de balcons ouvragés. Les maisons seront revendues pour la plupart dès leur construction. Un catalogue permettait aux acquéreurs de choisir parmi 36 façades différentes, le Foyer schaerbeekois gardant la gestion des plus vastes, pour la plupart divisées en appartements. Bâtie autour d'une petite place, la cité déploie un réseau de petites rues verdoyantes et fleuries. Faute de moyens, elle ne bénéficiera jamais d'infrastructures collectives, à l'exception d'une école.

Promenade « De Terdelt au quartier des Fleurs - influences étrangères»

Cette promenade démarrera dans la cité-jardin Terdelt et rejoindra ensuite le Quartier des Fleurs, voisin. Également aménagé sur un plan paysager, ce dernier accueille plutôt un habitat bourgeois. Les noms de rues sont un bouquet : Glycines, Capucines, Héliotropes, Jacinthes, Pensées... et la très élégante rue des Mimosas. S'y côtoient des maisons modestes, de vastes hôtels de maître, des maisons de style cottages ou Art Déco et l'église Sainte-Suzanne, bâtiment moderniste profondément influencé par les architectes français Auguste et Gustave Perret.

Horaires : samedi et dimanche à 15h et 16h30 (durée : 1h)

Lieu de départ : devant l'école communale n° 17, avenue Foucart à Schaerbeek - carte J 6

Accès : trams 23-24 (Chazal) - bus 64-65 (Bichon), 66 (Conscience)

Avec la collaboration de l'administration communale de Schaerbeek.

Parc Josaphat

trams 23-24 (Chazal / Louis Bertrand), 25 (Patrie) - bus 64-66 (Chazal), 66 (Crossing)

Selon la légende, un fidèle de retour en 1574 d'un pèlerinage à Jérusalem, trouva une telle similitude entre la vallée de Roodebeek et celle de Josaphat, en Palestine, qu'il rebaptisa ce coin de Schaerbeek. À ce même endroit se constitua un domaine qui, au début du XXe siècle, menaçait d'être morcelé. Le roi Léopold II encouragea la commune à l'exproprier dans le but de préserver l'un des beaux espaces verts de cette partie de Bruxelles. Aménagé par le paysagiste belge Edmond Galoppin, le parc fut inauguré en 1904. La commune l'a embellie et a même triplé sa surface initiale en lui adjoignant d'importantes parcelles contiguës. Outre un espace réservé aux jeux et aux pratiques sportives et une vaste pelouse où se déroulent les concours de tirs à l'arc, le parc s'enorgueillit d'un espace plus pittoresque que les promeneurs prennent plaisir à découvrir. Vallonné et bordé d'essences variées, il compte trois étangs et, au hasard de ses vingt hectares, des essences variées telles que tilleuls, érables, hêtres, chênes, frênes, bouleaux, catalpas, magnolias, marronniers d'Inde et peupliers du Canada. Par ailleurs, de nombreuses sculptures agrémentent le parc. Citons l'Élagueur d'Albert Desenfans, la Maternité de Maurice De Korte ou le dieu Borée de Joseph Van Hamme. (CL 31/12/1974)

Promenade « Invitation au voyage autour du parc Josaphat »

Le parc Josaphat et ses abords immédiats présentent une toponymie particulière, ainsi qu'une série de monuments parfois insolites qui permettent au promeneur de voyager bien au-delà de l'ancienne vallée du Maelbeek. Car le site ne renvoie pas uniquement à la Terre Sainte ; l'histoire européenne, celle de l'aventure coloniale de la Belgique, tout comme la végétation des Amériques se rencontrent également au détour d'un sentier du parc ou au croisement d'une des avenues du quartier. Ce parcours dans le temps et l'espace redonnera vie aussi bien aux légendes du vallon qu'aux aventures singulières de quelques personnalités étonnantes, toujours présentes dans la mémoire du lieu.

Horaires : samedi et dimanche à 14h30 (durée : 1h30)

Lieu de départ : croisement de l'avenue Louis Bertrand (du côté impair) et de l'avenue Voltaire à Schaerbeek - carte I 6

Accès : trams 23-24 (Louis Bertrand) - bus 59 (Herman), 66 (Crossing)

Avec la collaboration de l'association Patrimoine de Schaerbeek (PatriS).

Promenade « Le parc Josaphat à Schaerbeek, pile ou face ? »

Cette promenade dans le parc Josaphat vous permettra de découvrir deux aspects différents du lieu : son histoire et la nature qui s'y trouve. Le jardin à l'anglaise, situé dans la partie basse du parc avait, dès 1904, une vocation éducative. On y présentait en effet au public qui ne pouvait voyager une collection d'arbres venus d'Amérique ou d'Asie. Par ailleurs, le parc abrite de nombreuses espèces animales et végétales venues d'ailleurs, parfois qualifiées d'invasives.

Horaires : samedi à 14h et 16h (durée : 2h)

Lieu de départ : entrée du parc, carrefour des avenues des Azalées et Eisenhower à Schaerbeek - carte J 6

Accès : tram 25 (Bienfaiteurs) - bus 65 (Bienfaiteurs), 66 (Azalées)

Avec la collaboration de l'association Art et Nature (ARNA).

Église Saints-Jean-et-Nicolas

rue de Brabant 75 
samedi et dimanche de 12 à 18h
trams 3-4-25-55-56 (Gare du Nord) - bus 14-58-61 (Gare du Nord)

S'inscrivant dans l'alignement des habitations de la rue de Brabant, la façade de l'église Saints-Jean-et-Nicolas, dotée d'un clocher rectangulaire prolongeant une travée centrale sous fronton, combine une architecture résolument néoclassique à quelques éléments éclectiques. En fait, l'édifice, qui vit le jour grâce au legs de Jean-Nicolas Nevraumont, réadapte les principes architecturaux de l'Antiquité, tels que revisités par le style Louis XVI. L'architecte J.P.J. Peeters est à l'origine de l'aspect imposant de l'église dans son ensemble. Ainsi, à l'intérieur, il a imaginé d'impressionnantes colonnes corinthiennes jumelées pour soutenir l'ensemble des voûtes. Les pilastres qui leur correspondent scandent, quant à eux, les murs des vaisseaux. Les architectes D. Peeters, E. Carpentier et G. Hansotte contribuèrent également à la construction de l'église. Un remarquable mobilier d'époque et des orgues romantiques de Pierre Schryven complètent joliment l'église. L'autel majeur, le banc de communion, la chaire de vérité et quelques statues sont l'œuvre du sculpteur Guillaume Geefs. (CL 22/02/1984)

Visites guidées, samedi et dimanche à 12h, 13h, 14h, 15h, 16h et 17h.

Avec la collaboration d'Itinéraires. Sur les Sentiers de l'Histoire.

M Brussels Village - Ancien immeuble RTT

rue des Palais 44
samedi de 10 à 18h et dimanche de 10 à 16h
trams 25-94 (Lefrancq), 55-56 (Liedts), 92 (Sainte-Marie) - bus 65-66 (Robiano)

Avec l'hôtel de la Régie des Téléphones et des Télégraphes, Michel Polak, l'architecte ordonnateur, adjoignait un autre bâtiment d'importance à son œuvre qui comptait déjà, entre autres, le Résidence Palace et l'hôtel Empain. Ce diplômé de l'École polytechnique de Zurich, de nationalité suisse bien que né à Mexico, participa activement à la transformation du visage de Bruxelles dans les années 1920. Sis au sommet d'une butte, l'immeuble qui fut commandité par le Gouvernement belge en 1935 jouit d'une vue imprenable sur le centre et le nord de Bruxelles. Michel Polak n'a rien laissé au hasard et il semble que l'entretien minutieux dont l'édifice a bénéficié a permis de préserver non seulement les espaces intérieurs, mais aussi les détails de la décoration : les couloirs admirablement agencés, l'élégance des châssis à glissière, le charme insolite des tourelles d'observation qui servait à l'époque à l'étude des parasitages, la finition des éléments métalliques, rampes d'escalier ou ferronneries ornementales et l'heureux mariage des matériaux utilisés. De conception moderniste, le bâtiment accueille aujourd'hui la COCOF, un pôle de lancement d'entreprises liées aux nouvelles technologies et du logement.

Visites guidées, samedi et dimanche à 10h, 11h, 12h, 14h, 15h, 16h et 17h.

Avec la collaboration de Pro Velo.

Maison des Arts

chaussée de Haecht 147
sam. et dim. de 10h à 18h
trams 25-92 (Robiano), 94 (Sainte-Marie) - bus 61 (Traversière), 65-66 (Robiano)

Bien que la superficie d'origine de 81 ares eût à souffrir de quelques expropriations, le domaine actuel constitue encore un agréable écrin de verdure, inattendu dans cette partie de Bruxelles. On y accède par le numéro 147 de la chaussée de Haecht. Le bâtiment à front de rue masque le château encore existant qui fut construit en 1826 pour un riche marchand de draps du nom de Charles-Louis Eenens. Augmenté de deux ailes à la génération suivante, l'édifice passa ensuite à la vicomtesse Terlinden, petite-fille du premier propriétaire. C'est elle qui décida de léguer l'ensemble à la commune de Schaerbeek. L'intérieur exemplifie admirablement les interprétations variées du style éclectique. Des éléments décoratifs empruntés aux styles Louis XV, Louis XVI à l'architecture de la Renaissance flamande ornent les salons du rez-de-chaussée. Dans la salle à manger, on remarque notamment un impressionnant manteau de cheminée orné de carreaux au manganèse en faïence de Delft. Curieusement, ces carreaux furent fabriqués à Gand avant que les protestants ne s'établissent dans la ville de Delft. Certaines pièces, plus simples, répondent davantage au style classique de la façade. (CL 09/11/1993)

Exposition « Schaerbeek-Delft-Schaerbeek » dans laquelle l'artiste Godelieve Vandamme revisite les carrelages de Delft de la véranda et transforme les saynètes bucoliques du XVIIIe siècle en paysages schaerbeekois contemporains.

Église royale Sainte-Marie

place de la Reine
samedi de 10 à 18h - dimanche de 11 à 18h
trams 25 (Robiano), 92-94 (Sainte-Marie) - bus 61 (Traversière), 65-66 (Robiano)

Cette église de plan centré affectant la forme d'un octogone occupe une place stratégique sur le tracé royal reliant le palais de Bruxelles à celui de Laeken. Après la construction d'un édifice provisoire d'après les plans de Jean-Pierre Cluysenaer, on décida d'organiser un concours pour remplacer l'édifice élevé à la hâte. Un jeune architecte, Louis Van Overstraeten, sortit vainqueur de l'épreuve et proposa une église reprenant le style romano-byzantin. Les travaux débutèrent en 1845 mais le décès inopiné de l'architecte retarda le chantier. L'église fut inaugurée le 15 août 1853 et l'ensemble des travaux fut terminé entre 1893 et 1900. Des chapelles absidiales entourent la partie centrale dominée par une impressionnante coupole. La tribune abrite un orgue post-romantique aux boiseries de style néo-byzantin, chef d'œuvre de Kerkhoff (1907). À l'intérieur, le mobilier d'origine et la décoration forment avec l'architecture un exemple d'art « byzantin » d'une rare unité à Bruxelles. Les mosaïques complètent un intéressant ensemble de peintures murales. L'église fut fermée au public en 1966 et il fallut attendre 1982 pour que des travaux significatifs de restauration débutent vraiment. (CL 09/11/1976)

Animations « Un autre regard sur l'église royale Sainte-Marie »

Dans le cadre de l'ouverture de l'église royale Sainte-Marie, diverses activités destinées aux adultes et aux familles avec des enfants à partir de 6 ans vous sont proposées par Patrimoine à roulettes, avec la complicité des occupants des lieux.

D'Orient et d'ailleurs

Une coupole visible de loin, un plan centré, une architecture et des décors inspirés du monde chrétien d'Orient... Le tout mélangé avec la pensée architecturale du XIXe siècle. Bien agiter. Et maintenant ? En route pour découvrir les monuments qui ont inspirés l'architecte. Un grand jeu de quizz décoratif, de géographie et d'histoire de l'art à l'intérieur de l'église. Le centre de la nef se transformera en carte géante du monde méditerranéen.
Jeu de coopération, pour tous, à partir de 6 ans

Décors en peinture

Un métier à découvrir... et de tenter l'expérience...Pochoir, tampons,...
Atelier créatif pour tous, à partir de 6 ans

Au paradis

Chez les anciens Perses, le paradis désignait un terrain de chasse. À ton tour, pars à la découverte des animaux cachés dans les décors de l'église. Surprises et histoires garanties par Carlita la raconteuse.
Animation pour tous, à partir de 6 ans

C'est Byzance !

Une architecture néo-byzantine, nez au quoi ? Ben un peu de tout ! Madame Rosa et son bon sens vous fera découvrir les subtilités d'un des chefs-d'œuvre de l'architecture du XIXe siècle en Belgique. En toute simplicité et bonne humeur.
Visite guidée pour tous

Horaires : samedi, en continu à partir de 10h (dernier atelier à 17h), dimanche en continu à partir de 11h (dernier atelier à 17h)

Lieu : église royale Sainte-Marie, place de la Reine à Schaerbeek - carte H-I 6

Accès : métro lignes 2-6 (Botanique) - trams 25 (Robiano), 92-94 (Sainte-Marie) - bus 65-66 (Robiano)

Avec la collaboration de Patrimoine à Roulettes.

Exposition : « Imaginaires exotiques et insolites à Schaerbeek »

Cette petite exposition proposera une sorte de tour du monde au travers de photographies d'éléments monumentaux, architecturaux, publicitaires et autres qui évoquent des ailleurs lointains et un cosmopolitisme pittoresque inscrits dans le paysage schaerbeekois.

Horaire : samedi et dimanche de 10h à 18h
Lieu : avenue Louis Bertrand 67 à Schaerbeek - carte I 6
Accès : trams 23-24 (Louis Bertrand) - bus 66 (Crossing)

Avec la collaboration de l'association Patrimoine de Schaerbeek (PatriS).

Circuit à vélo « Styles "venus d'ailleurs" à Schaerbeek »

Ce circuit à vélo sillonnera la commune de Schaerbeek pour y découvrir des sites illustrant les emprunts à des principes architecturaux « venus d'ailleurs » comme les styles néoclassique, néo-Renaissance flamande, néo-byzantin, jugendstilcottage... Les cités-jardins et les arbres « exotiques » de la commune ne seront pas oubliés !

Le parcours sera également placé sous le signe de la conduite d'un vélo en ville, alliant sécurité et respect du code de la route.

Horaires : samedi et dimanche à 15h (inscriptions samedi dès 14h et dimanche dès 10h) (durée : 2h30)

Lieu de départ : square Apollo (côté place de Helmet) à Schaerbeek - carte J 5

Accès : tram 55 (Helmet)       

Attention : n'oubliez pas votre vélo. Pas de location possible sur place.

Avec la collaboration du GRACQ - Les Cyclistes quotidiens (section locale de Schaerbeek).

Promenade « Un quartier d'inspiration anglaise »

Le quartier Monplaisir, dont fait partie l'avenue Demolder, a été développé et bâti au début du XXe siècle. Les travaux préparatoires avaient en fait déjà été réalisés par Léopold II qui avait fait aménager à hauteur de ce quartier son célèbre boulevard de grande ceinture, aujourd'hui connu sous le nom de boulevard Lambermont. Lors de cette promenade, vous pourrez y observer un aménagement paysager, plutôt d'inspiration anglaise, prévoyant des espaces verts et des bâtiments publics aux endroits stratégiques (gare et église), de l'espace pour des sculptures et des éléments d'embellissement urbain dans les parcs publics et, par-dessus tout, une architecture de façade homogène très individualisée. Magnifiquement conservé, le quartier Monplaisir constitue un ensemble pour ainsi dire unique en son genre !

Horaires : samedi et dimanche à 15h30 et 17h (durée : 1h)

Lieu de départ : devant la fontaine, place Eugène Verboekhoven à Schaerbeek

Accès : trams 55-56-92 (Verboekhoven) - bus 58-59 (Verboekhoven)

Uniquement en néerlandais.

Avec la collaboration de l'administration communale de Schaerbeek.

 

 VISITES GUIDEES

Mythologie des arbres: Les samedis 16 mai, 13 juin, 12 septembre et 10 octobre
Jardins du fleuriste: Les samedis 23 mai, 20 juin, 29 août et 26 septembre

Avec l'accord de Bruxelles Environnement (IBGE), des visites guides gratuites sont proposées pour 2009 par ARNA au parc Sobieski, au jardin Colonial et aux jardins du Fleuriste à Laeken (1020 Bruxelles) sur:
- les jardins du fleuriste et ses herbes aromatiques 
- la mythologie des arbres

Rendez-vous: entrée avenue Sobieski (près du Bd Bockstael) à 14 heures;

Durée: entre 2 heures et 2 heures 30;

Trajet: environ 2 km praticable aux moins-valides;

Réservation: pas nécessaire;

Guides: 
- Mireille Benéton sur les herbes aromatiques;
- Jean-Paul Tjampens sur la mythologie des arbres;

STIB: métro 1A station Stuyvenberg, tram: 19, 23 et 81;

Info: 02/242.82.94

Herbes
La promenade s'adresse à tout public.
Découverte des jardins du Fleuriste et explications sur plusieurs espèces de plantes aromatiques.

Mythologie des arbres
La promenade s'adresse à tout public.
Le guide explique quelques notions importantes en écologie. Pour une dizaine d'arbres, après avoir abordé l'aspect naturaliste, il montre leur importance à travers les mythes des Anciens. Des informations sont également fournies au sujet des parcs.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :